https://www.facebook.com/araxis.minos

jeudi 22 août 2013

Victime de la rime : chansons drôles, engagées, mais pas trop.






Avec son bazar bigarré mêlant guitare, ukulélé, harmonica et percussions, Simon croque les chanteurs, les «fils de», les «gratteux» sans oublier ses propres travers de «victime de la rime», comme il aime à se décrire. Sa guitare le grattouille et sa plume vous chatouille.

Mon disque "Public captif" en écoute :

https://soundcloud.com/simon-amilhaud-620228713


Fiche technique : 
Spectacle de 45 min à 1h30.
Espace scénique : 3 m sur 3 m environ.
Jauge : 100 personnes.
Seul sur scène, avec des instruments de la tête aux pieds.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire